Personne ne veut que Monsieur Kabila finisse comme Samuel Doe

« Le grand problème avec ce pouvoir de Kabila finissant, ce n’est pas seulement les trahisons dont on l’accuse, pas seulement les parjures. C’est ne pas seulement les manquements, c’est aussi l’indignité, l’indignité dans laquelle on a amené le débat public, l’indignité dans laquelle on a...

22 0

« Le grand problème avec ce pouvoir de Kabila finissant, ce n’est pas seulement les trahisons dont on l’accuse, pas seulement les parjures. C’est ne pas seulement les manquements, c’est aussi l’indignité, l’indignité dans laquelle on a amené le débat public, l’indignité dans laquelle on a amené les Congolais, qui ont été clochardisés, qui sont humiliés…« , explique Sindika Dokolo.

Pour lui, la situation actuelle au pays risque de déborder. « On risque d’arriver à un endroit là où personne ne veut aller. Personne ne veut que Monsieur Kabila finisse comme Samuel Doe« , lance-t-il en référence à l’ancien président du Liberia déchu, torturé et tué devant les caméras de télévision.

 

In this article

Join the Conversation


Skip to toolbar